Blog

Abbaye de Cîteaux

C’est vraisemblablement autour du 20 mars 1098 que Robert de Molesmes, animé du désir d’observer à la lettre l’antique règle de Saint Benoît datant du VIème siècle, reçut de son cousin, vicomte de Beaune, un terrain dans la forêt de Cîteaux. Ce domaine était alors un petit village avec église appelé de toute antiquité Cistercium qui était établi au lieu actuel de La Forgeotte. Dès 1100, le monastère, peut-être par manque d’eau, est transféré à l’emplacement actuel et connaît, grâce à l’impulsion de Bernard De Fontaine, une destinée des plus brillantes. A la révolution, Cîteaux est vendue comme bien national Lire la suite…

Musée de la Vie Bourguignonne

Le Musée de la Vie Bourguignonne, situé dans le cloître du Monastère des Bernardines, présente une collection d’ethnographie rurale (costumes, mobilier,…) et urbaine (vie quotidienne à Dijon du XVIIIe au début du XXe siècles). Inauguré en 1982, le musée offre un parcours sur trois niveaux : – Au rez-de-chaussée, le patrimoine ethnographique rural et bourguignon de la fin du XIXe siècle. – Au 1er étage, la vie quotidienne à Dijon de la fin du XVIIIe siècle à la seconde guerre mondiale (reconstitution de dix commerces). – Au 2e étage, une galerie consacrée aux caractéristiques de la Bourgogne se complète d’un Lire la suite…

Musée des Beaux Arts

Le Musée des Beaux-Arts de Dijon est l’un des plus anciens musées de France. Il compte parmi les plus intéressants par la richesse de ses collections encyclopédiques, qui vont de l’art égyptien au XXe siècle, et par l’intérêt historique du bâtiment qui les abrite, le Palais des Ducs de Bourgogne. Les collections du musée se déploient des antiquités égyptiennes à l’art du XXe siècle, avec deux points forts : les œuvres de la période fondatrice du musée, à la fin du XVIIIe siècle, et le XVe siècle bourguignon. La peinture y côtoie la sculpture, le dessin et les arts décoratifs. Lire la suite…

Réserve naturel de la Combe Lavaux

La combe lavaux située sur le territoire des communes de Gevrey Chambertin et de Brochon a été déclarée réserve naturelle sous le nom de combe Lavaux Jean Roland en hommage au naturaliste d’origine dijonnaise qui a été de 1992 à 2004 le directeur de l’association fédératrice des Réserves Naturelles de France. Le site classé s’étend sur un peu plus de 486 hectares et recèle de tres nombreuses espèces végétales et animales. Article provenant du site internet de l’Office du tourisme de Dijon

Copyright 2015 Hôtel République | Maxime AuclairLogo de Maxime Auclair